Criar um Site Grátis Fantástico
Regarder en ligne Kate & William : Quand tout a commencé... regarder en ligne avec sous-titres anglais QHD

compte rendu d intervention besoin d aide

Auteur: fred
Date: 01/01/2013 22:15

Bonjour et bonne annйe a tous, voici mon compte rendu d intervention ou du moins une partie en effet malgrй dйjа quelque idйes je sиche un peu pour l analyse si vous avez envie de me donner dйjа votre avis sur mon йcrit ou me suggйrer quelque idйes je suis preneuse merci amis amp.

L’unitй psycho- gйriatrique accueille principalement un petit groupe de personnes valides dйpendantes psychiquement et souffrant de troubles du comportement (qui fuguent, dйambulent ou sont agressives. ).

Les locaux et la vie au sein de l'unitй sont conзus pour rйpondre aux besoins spйcifiques des personnes вgйes dйsorientйes et/ou atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentйs (maladie neuro-dйgйnйratives diverses).

Son architecture permet la libre dйambulation, les activitйs collectives et la sйcuritй des patients.

l'affectation du personnel sur l’UPG se fait sur la base du volontariat,
et bйnйficie ainsi d'une formation spйcifique.
Les principes de base de l’accueil sont fondйs sur la loi du 2 janvier 2002 et sont principalement:
- Le maintien de la communication.
- Le respect du rythme et du choix du rйsident.
- La valorisation et stimulations des capacitйs restantes
- La non mise en йchec.
- La favorisation de l’йchange et bien кtre des rйsidents.
- Le maintien de la vie sociale.
- Chacun est libre de circuler sans contrainte dans l’enceinte de l’unitй ainsi que sur la terrasse.
Chaque rйsidents arrivant dans l’unitй a un soignant rйfйrent, et bйnйficie d’un projet de vie et de soins individualisй.
Celui-ci est chargй de faire le lien avec les diffйrentes personnes intervenant autour du rйsident.
Des rйunions de synthиses sont organisйes rйguliиrement en йquipe pluri professionnelle
Et permettent de rйadapter les besoins et l’accueil du rйsident en modifiant йventuellement le projet de soins et de vie individualisйs.

Pour tout rйsidents ne relevant plus de l'unitй psycho gйriatrique, un hйbergement dans une autre unitй de la maison de retraite lui sera proposй.
L’unitй n’est pas conзue pour des personnes nйcessitants une aide quotidienne mйdicalisйe, ce qui souvent justifie un changement d’orientation.


Le quotidien:
Le quotidien est rythmй par diffйrents temps organisant la vie en institution. lever repas, coucher…

Il est important de dire que ces temps rйguliers, rythmйs, ritualisйs deviennent des repиres dans le temps et posent un cadre.
Je pense que ce cadre posй permet le dйveloppement d’un sentiment de sйcuritй nйcessaire а l’йvolution des rйsidents.

C’est dans tous ces temps rйpйtitifs qui peuvent sembler кtre toujours la mкme chose, que nous intervenons, que nous constatons ces petites choses, ces petits dйtails pourtant tant significatifs, qui font que finalement ce quotidien n’est jamais identique et qui n’est pas vide de sens, nous permet d’avancer.
C’est dans ce partage, ce vйcu que nait, s’йtablit la relation qui sera а la fois la base et le ciment de notre travail auprиs des rйsidents.
A mon sens, il ne suffit pas de vivre le quotidien pour qu’il acquiиre sa valeur, mais c’est а nous, AMP, de lui donner un sens et de nous en servir pour que justement il devienne un outil а notre travail en institution.
La toilette :
La toilette est un moment dйlicat, car elle touche l’intimitй physique et psychique de la personne.
Elle doit кtre un moment de dйtente et de plaisir pour le rйsident. C’est aussi un moment privilйgiй entre la personne et l’A.M.P, d’йchange, d'entrйe en relation, et de communication.
Elle est nйcessaire pour des questions d’hygiиne, de bien-кtre et de confort.
Elle me permet de dйceler les problиmes de peau, de cheveux, d’ongles que je dois prendre en compte et informer l’йquipe en cas de problиme.
Elle permet йgalement de pouvoir se rendre compte de l’йtat йmotionnel du rйsident et de mettre le doigt sur divers mal кtre car c’est un moment propice aux confidences dans une relation de confiance soignant- soignй.
La toilette sert а valoriser la personne, et а maintenir son autonomie (aussi infime soit –elle) .

Prйsentation de la personne
Mme R. est une personne de taille moyenne et de corpulence fine, ses cheveux sont gris coupйs en un joli carrй trиs court.
Cette dame est agйe de 91 ans, bien qu'elle paraоt beaucoup plus jeune.
Mme R. est prйsente dans l'йtablissement depuis plusieurs annйes, elle est sur l'UPG depuis un an.
Mme R. est une personne qui a toujoursvйcu seule, trиs indйpendante et trиs active, elle voyageait beaucoup, faisait beaucoup de sport.
Mme R. йtait assistante sociale pour la sйcuritй sociale.
Elle ne s 'est jamais mariй et n'a pas d'enfant, mais elle demeure trиs proche de sa soeur et sa famille ainsi elle aimait beaucoup recevoir chez elle et etre entourйe de ceux qu'elle aime.
Aujourd'hui Mme R. a beaucoup de visite de ses neuveux et niиces qui disent l'avoir toujours considйrйs comme une deuxiиme mиre.
Mme R. a toutefois toujours gardйe sa vie privй secrиte, ainsi l'йquipe de l'upg doit se contenter de ce que la famille peut apporter comme йlйment sur Mme R..
Mme R. fumait beaucoup а l'йpoque (2 paquets de cigarettes par jours), mais aujourd'hui elle ne fume plus.
Mme R. est atteinte de la maladie d'ahlzeimer, ce qui a pour consйquences:
de la dйsorienter dans l'espace et dans le temps. elle dйhambule souvent lors des repas car elle ne se souviens plus vraiment ce qu il faut faire, semble perdue totallement, et peux se relever jusqu'а 20 fois par repas avec son assiиte, ou bien elle oublie de manger et ne mange que trиs peu voir pas du tout sans stimulation de notre part.
des troubles du language et de comprйhension: Mme R. a un discours simple et oublie beaucoup de mots, de ce fait souvent elle ne comprend pas tout ce que l'on peut lui dire, mais fait illusion d'avoir compris.
Des difficultйes a effectuer des taches de la vie quotidienne: Mme R. а besoin d un accompagnement pour sa toilette,mais elle est pleinement actrice de ses gestes, bien qu il faut toutefois lui rappeler l'ordre du shйma corporel.Mme R. a souvent tendance а cacher ses affaires souillйs qui semble йtre une gиne pour elle, ainsi que notre accompagnement pourtant necessaire est pour elle un trop, difficile a supporter.
Mme R aime participer aux divers ateliers proposй par l'UPG, bien qu elle ai une prйfйrence pour l atelier patisserie et confection de bouquets.
C'est une personne qui dйhambule beaucoup le reste du temps et apprйcie aussi l'espace de vie commun au sein de l'upg, bien qu'elle ne rentre pas en relation avec les autres rйsidents.
Quant а sa santй Mme R. est en bonne forme gйnйrale, mais chute trиs souvent car elle se lиve seule et de faзon energique mais ensuite elle vacille, ce qui reste surprenant.
La nuit Mme R. a tendance a se lever pour cacher sa protection souillйe dans la salle de bains ce qui souvent est la cause de ses chutes.


Dans l'йtablissement, les rйsidents ont la possibilitй de vivre а leur rythme. Ainsi le matin une fois le rйsident rйveillй, l’AMP intervient pour l’accompagner dans sa toilette. L'ordre dans lequel sont effectuйs les toilettes, n'est pas йtabli afin de respecter le rythme des rйsidents ce qui est un des principes de base du projet de service. L'ensemble des toilettes s'йtale donc de 7h00 du matin jusqu'а 11h00.

description de la situation
Mme R. Se rйveille en gйnйral assez tфt, elle attend que nous passions la voir pour se lever. Ce matin j'accompagne Mme R. Pour sa toilette. Je tape doucement а sa porte, puis je rentre dans sa chambre. Je lui parle tranquillement, je lui demande si elle a passй une bonne nuit, je remonte les couvertures sur elle, je lui ai dit de rester bien au chaud le temps que j'ouvre ses volets. Je lui dis que dehors il fait beau, mais qu'il fait trиs froid. Mme R. Ne me rйpond pas, ce qui me laisse l'impression de la dйranger.
Je remarque que celle -ci s'est dйjа levй toute seule comme а son habitude, elle a enlevй sa protection de la nuit, en la dissimulant sous une serviette de bain dans la salle de bains.
Je lui demande si elle est prкte pour aller faire sa toilette. Elle me rйpond que oui tout en bondissant de son lit. Je lui propose dans un premier temps de choisir ses vкtements pour la journйe, j'essaye d'кtre la plus joviale possible, mais rien ne semble y faire. Mme R me regarde avec dйsolation et ne paraоt pas du tout intйressй par mon enthousiasme. Je finis par lui proposй une derniиre tenue et Mme R acquiesce de la tкte toujours sans me dire un mot.
Ce matin je lui propose une toilette au lavabo. Je lui donne un gant mouillй avec de l'eau bien chaude, afin qu’elle puisse se laver le visage. Elle s'en saisit et aprиs s'кtre lavй le visage, elle cherche а faire sa toilette intime. Je lui explique que je vais l'aider et que nous allons d'abord commencer par les bras et le dos. Elle me regarde toujours d'une faзon qui me met mal а l’aise, je sais que ce n'est pas facile pour elle d'accepter mon aide, et que malgrй toute ma bonne volontй et de la douceur cela ne suffira pas а ce qu'elle tolиre cette toilette quotidienne avec une tierce personne.
Je lui tends sa brosse а cheveux, je l’observe, pendant qu’elle se coiffe.
Voyant qu’elle a du mal je lui propose de l’aider pour lui brosser les cheveux derriиre, Mme R me donne sa brosse, ce qui veut dire qu’elle accepte mon aide, malgrй son regard qui toujours me transperce. J’ai toujours cette impression d’кtre trop, je suis mal l’aise.
La toilette se finit tout comme elle a commencй, et ma position face а Mme R est difficile. Je prends toutefois soins de bien lui expliquer que je ne suis la que pour la seconder, ainsi je la laisse prendre des initiatives, lui proposant donc de faire les choses comme elle souhaite le faire, je lui parle, la questionne sur ses habitudes. J’essaie de crйer une relation de confiance afin que cette rencontre quotidienne puisse devenir un plaisir pour Mme R.

Re: compte rendu d intervention besoin d aide

Auteur: fred
Date: 02/02/2013 12:27

voici du coup la fin de mon ecrit bien qu il me reste a corriger encore quelques truc:
Critique et analyse:
La toilette de Mme R. se dйroule toujours de la mкme faзon, que ce soit avec les membres de l’йquipe ou lors de mon accompagnement quotidien, nous en parlons souvent lors des rйunions d’йquipe.
Je vais tenter de repйrer, les comportements en lien avec les йlйments de son histoire et les caractйristiques de ce temps clй afin de pouvoir analyser et comprendre ce qui s’est jouй dans ce moment de relation.
En effet cette situation me permet de mettre en lumiиre un certains nombres d’hypothиses.
Ce que je peux ressentir, cette impression de dйranger, tout au long de cet accompagnement, et qui m’est insupportable, l’est sans doute tout autant pour Mme R.
Comme je le dit prйcйdemment Mme R. est une personne qui a toujours йtй trиs indйpendante, sans cesse en mouvement, et qui a toujours vйcu seule, de plus dans sa vie professionnelle Mme R. йtй amenй а aider des personnes en difficultйs.
Il me semble йvident qu’il n’est pas facile pour elle de vivre en institution aujourd’hui, oщ le cotй collectif prend souvent le dessus sur l’individuel.
Lors de mon accompagnement а la toilette, bien que j’essaye de faire participer Mme R.et la sollicite а faire ses propres choix, je lui impose toutefois cette toilette, а ma faзon avec tout ce que je pense кtre bien pour elle, avec toute mon empathie et mes bons principes. Sans doute vit elle mon arrivй dans sa chambre comme une intrusion dans son intimitй.
L’indiffйrence que Mme R. met dans ce temps de relation me permet de comprendre а quel point il lui est difficile d’accepter l’aide d’une tierce personne, cette proximitй physique, elle prйfйrerai bien entendu le faire elle-mкme, mais elle a du mal accepter que ce ne soit pas possible.
Il est vrai que ce n’est que ma propre faзon de faire, et en aucun cas celle de Mme R. qui se sent mal а l’aise dans ce moment du quotidien oщ la relation duelle est exclusive.
Que puis-je mettre en place pour lui permettre de se saisir de ce temps d’йchange.
Par cette volontй qu’а Mme R.de vouloir cacher sa protection souillйe, je perзois a travers ce geste l’envie de cacher quelque chose de honteux pour elle.
En effet ce geste est lourd de sens, car pour chacun d’entre nous la possibilitй d’йliminer se passe dans notre intimitй, il est trиs difficile d’imaginer qu’une tierce personne puisse кtre tйmoin de ces moments intimes.
Mme R. doit penser que nous la jugeons, c’est sans doute pour cela qu’elle cache ses protections.
J’ai pu remarquer que Mme R. cherche quotidiennement а commencer se toilette par sa toilette intime, sans doute que le fait de se sentir souillйe est insupportable pour elle.
De par son mйtier, Mme R. aidait et accompagnait des personnes en difficultй, mais aujourd’hui c’est elle qui doit кtre aidй a cause de sa maladie.
Comment vit-elle cela, en est-elle consciente ?
Mme R. a toujours dы faire ses propres choix et c’est aujourd’hui le rythme quotidien de l’UPG qui dicte ses journйes. Ce qui peut expliquer йgalement son envie de partir rйguliиrement pour aller travailler.

Modifications envisageables :
Il me semble essentiel d’essayer d’accompagner au mieux Mme R. dans cette toilette quotidienne afin de lui faire profiter d’une relation de confiance.
Mme R. а besoin d’кtre revalorisй et rassurй quant а sa toilette afin qu’elle puisse garder l’estime de soi.
Il faut sans doute кtre attentif а ce que ses gestes nous disent.
Notamment sur le fait qu’il lui est insupportable d’кtre souillй et je pense dorйnavant Proposer a Mme R. de commencer sa toilette par les parties intimes puisque c’est ce qui la gиne le plus.
Je pense mettre en place un systиme de poubelle afin que Mme R. puisse jeter sa protection souillйe seule la nuit sans que nous puissions « кtre tйmoins », et laisser a sa disposition des protections propre.
Je vais axer mon accompagnement en expliquant a Mme R. qu’il ne faut pas qu’elle soit gкnйe de se souiller, qu’il est naturel d‘йliminer et qu’en aucun cas je la juge.
Il faut je pense privilйgier aussi la notion de choix, et systйmatiquement lui demander ce qu’elle veut porter comme vкtements, coiffure, parfum…. Mais il faut lui proposer cela aprиs sa petite toilette, car avant je pense que Mme R. n’est pas en bonne dispositions pour le faire avant, car la seule chose qui l’importe a ce moment la c’est d’кtre propre mais pas de choisir ses vкtements.
Ces modifications seront proposйs а l’йquipe afin d’avoir leur avis et apporter a Mme R. un accompagnement cohйrent.

Conclusion:
En rйalisant ce compte rendu j’ai appris a mieux connaitre Mme R. et cela m’a permis de rйadapter aussi mon accompagnement quotidien, car j’ai pu analyser des йlйments qui passent pour des йlйments banals chaque jour mais qui en rйalitй mon permis d’avoir des hypothиses, d’analyser ma pratique quotidienne, de me poser des questions, de mettre du sens lа oщ je n’en voyais pas.
Une AMP n’a pas toujours les rйponses. Mais il est essentiel toutefois de toujours se poser des questions.
Chacun rйpond avec sa sensibilitй, ses mots, ses gestes.
Cependant une AMP doit toujours кtre dans le questionnement de sa pratique afin d’apporter aux personnes qu’elle accompagne, des rйponses cohйrente a leur projet individualisй ou projet de vie, leurs besoins et leurs environnement et accompagnement quotidien.
Cela permet de donner du sens а notre travail, et a кtre dans le vrai au quotidien, afin de permettre aux rйsidents de construire des projets et croire en un avenir.

mon mail si cela vous intйresse richardfrederique38700@hotmail.fr n’hйsitez pas a me dire ce que vous en pensez c'est toujours constructif

Re: compte rendu d intervention besoin d aide

Auteur: bybounette
Date: 03/02/2013 11:58

je trouve ton compte rendu trйs bien. tu hйsite pas а montrer tes difficultйs, on ressens tes diverses йmotion etc. Essaye de dйvelopper plus la prйsentation de cette dame en dйv aussi les caractйristique de la maladie d'azheimer en fonction de ton temps clef. prйcise aussi la vie des personnes agйes c'а d elles ne se lavaient pas tous les jours aussi.

je suis moi aussi en formation et je travaille depuis 4 ans dans un ime avec des adolescents handicapйs mentaux mais relativemnt autonomes du coup j'ai du mal а trouver un temps clefs. Nous ils nous conseille d'йviter les toilettes car le jury en a marre mais ta situation a toi et bien tu as bien fait choisi.

je te laisse mon mail si sa t'intйresse bybounette@ymail.com

Re: compte rendu d intervention besoin d aide

Auteur: kate
Date: 14/06/2013 13:08

je suis en formation AMP? je dois rendre mon compte rendu d'intervention dans 15 jours et j'ai pas bien avancй est ce que vous pouvez m’envoyai votre cri merci
kate

Re: compte rendu d intervention besoin d aide

Auteur: fred
Date: 14/06/2013 22:34

Bonjour,
et bien merci a vous d avoir rйagit autour de mon cri je suis officiellement diplфmй depuis peu. j ai eu 16 du coup а l oral du CRI!
Kate: mon Cri c'est celui que j ai mis en ligne un peu plus haut

Re: compte rendu d intervention besoin d aide

Auteur: ainoa
Date: 23/07/2013 07:40

bonjour je suis actuellment en formation amp 'mon stage se dйroule dans un foyer d'accueil pour personne dependante ais travaillant en esat ,pouvez vous me montrer ou m envoyer vos CRI si vous avez travaillй dans ce type de structure. merci.

Re: compte rendu d intervention besoin d aide

Auteur: BERAUD
Date: 28/12/2013 19:00

Je suis йgalement en formation AMP et ton йcrit m'intйresse.
Peux tu me m'envoyer .merci